Présentation

Estelle
Infirmière Puéricultrice - DIULHAM



Je suis Estelle, 37 ans.

J'habite, avec mon mari et nos 3 enfants de 5, 9 et 12 ans (que j'ai allaités, portés, avec qui j'ai partagé mon sommeil...), un village à quelques kilomètres d'Ornans, dans le Doubs (25).

J'ai fait l'expérience d'être jeune maman en milieu rural... L'isolement peut vite prendre de l'ampleur.
Ne restez pas seul.e, rapprochez-vous d'un.e professionnel.le ou d'une association, ou encore téléphonez à une ligne d'écoute dédiée.



Bien avant mes premiers choix d'orientation au lycée, je souhaitais être infirmière puéricultrice.

J'ai obtenu mon Diplôme d'Etat d'infirmière en 2006. Afin d'acquérir un peu d'expérience avant la spécialisation, et aussi pour des raisons logistiques, j'ai travaillé quelques années entre les deux formations. J'ai eu l'opportunité de débuter ma carrière dans un service de réanimation néonatale et pédiatrique. J'y ai découvert le monde de la prématurité, les soins de développement et centrés sur la famille, les spécificités de pédiatrie et le partenariat enfant - parents - soignants... Tout ceci confirmait mon projet professionnel.

J'ai suivi mon année de spécialisation menant au Diplôme d'Etat de puéricultrice en 2011, puis j'ai poursuivi ma carrière hospitalière plusieurs années : six mois en hématologie-oncologie pédiatrique, trois nouvelles années en réanimation infantile, et, après un congé parental, deux ans et demi en soins intensifs néonatals.

Parallèlement, j'ai intégré le Réseau Périnatalité de Franche-Comté, notamment le groupe de promotion de l'allaitement, avec lequel nous organisons tous les ans des événements dans le cadre de la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel.

Après avoir suivi de nombreuses journées de formation, je me suis tournée en 2019 vers le Diplôme Inter Universitaire en Lactation Humaine et Allaitement Maternel (DIULHAM). Au terme de plus de cent heures d'enseignement par des experts de l'allaitement, ponctuées par un examen, j'ai acquis des connaissances, "de la physiologie de la lactation aux enjeux psychologiques de l'allaitement, des bases biochimiques et immunologiques aux aspects historiques et anthropologiques, de l'adaptation néonatale aux enjeux économiques internationaux"

Et puis, en 2020, j'ai fait le choix d'exercer autrement, débutant l'aventure du libéral

Spécialisée en périnatalité et petite enfance, je suis sensible au maternage proximal : allaitement maternel non écourté, portage, partage de sommeil, motricité libre, Diversification Menée par l'Enfant, observation et communication avec le bébé, etc.,  gardant une affection particulière pour la néonatologie.

Après la parution du rapport de la commission des 1000 premiers jours de l'enfant fin 2020, j'ai rencontré quelques collègues sur les réseaux sociaux : toutes, nous nous soulevions devant la minimisation de notre rôle par ces 18 experts. Ainsi est né le Collectif Je Suis Infirmière Puéricultrice, dont je suis fière d'être la vice-présidente. Afin de porter haut les couleurs de ma profession, et pour la défendre sur tous les fronts, je me suis également engagée au sein de l'Association Nationale des Puéricultrices(teurs) et des Etudiant.e.s en tant que membre du conseil d'administration. 

Je suis une puéricultrice multi-tâches et passionnée !

Envie que Téter, Goûter, S'éveiller traite d'un sujet en particulier ?